Lakshmi Mittal dit regretter la fermeture de Florange

le
2
LAKSHMI MITTAL DÉCLARE REGRETTER LA FERMETURE DE FLORANGE
LAKSHMI MITTAL DÉCLARE REGRETTER LA FERMETURE DE FLORANGE

PARIS (Reuters) - Lakshmi Mittal, PDG d'ArcelorMittal, déclare "regretter" la fermeture des hauts-fourneaux de Florange (Moselle) tout en estimant que le coût de l'énergie et du travail en France limite la compétitivité du secteur de l'acier dans le pays.

La fermeture des hauts-fourneaux de l'usine ArcelorMittal de Florange ne remet pas en question la présence du groupe en France, assure toutefois Lakshmi Mittal, qui décrit la France comme "un marché clé" où le groupe compte "rester" et "investir".

"Je regrette que nous devions fermer ces hauts-fourneaux et je comprends la peine des gens qui y travaillaient", dit Lakshmi Mittal dans un entretien au Journal du dimanche.

"Nous voulons créer une production durable et pour cela, il faut augmenter la compétitivité de notre dispositif industriel en France", ajoute-t-il.

"Pour augmenter la productivité de nos sites en France, il faudrait que les coûts de l'énergie soient moins chers, comme aux États-Unis ou en Allemagne. En France, le coût du travail est, par exemple, 20% plus élevé qu'en Espagne, et votre droit du travail reste encore trop rigide."

La fermeture des hauts-fourneaux de l'usine ArcelorMittal de Florange, qui entraînera la suppression de 629 emplois directs, a été entérinée début avril.

Les propos de Lakshmi Mittal interviennent alors qu'un projet de loi sur la sécurisation de l'emploi est examiné au Sénat. Il prévoit notamment que les entreprises puissent négocier des baisses de salaire en échange d'un maintien des effectifs.

Ce projet de loi transpose l'accord conclu le 11 janvier entre le patronat et trois syndicats, la CFDT, la CFTC et la CFE-CGE, la CGT et Force Ouvrière ayant refusé de le signer.

Chine Labbé

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Bigden71 le dimanche 21 avr 2013 à 07:13

    on a bien compris ce que vous voulez mr mittal ne pas payer l'energie payer les ouvriers francais a coups de trique et si en plus on peut faire travailler tout le monde a la carte c'est que du bonheur..... fumiez .....augmenter la competitivite dans votre pays veut dire vous en mettre plein les poches

  • knbskin le dimanche 21 avr 2013 à 00:50

    Ben évidemment, il "regrette" ... Un chef d'entreprise n'est jamais "content" de fermer une usine ! S'il le fait, eh bien c'est qu'il ne peut pas faire autrement !

Partenaires Taux