Lait : une petite augmentation du prix pour aider les producteurs

le
1
Lait : une petite augmentation du prix pour aider les producteurs
Lait : une petite augmentation du prix pour aider les producteurs

Alors que Jean-Marc Ayrault a déjà fait savoir qu'il y était favorable, le syndicat des Jeunes agriculteurs a exprimé vendredi sa satisfaction après la proposition du médiateur des relations agricoles et commerciales de revaloriser le prix du lait payé aux producteurs. Une augmentation du prix payé aux éleveurs de 2,5 centimes/litre en moyenne, qui devrait leur permettre de souffler un peu mais qui n'est pas du goût de tous les acteurs de la filière.

La flambée des prix des céréales a renchéri le coût de l'alimentation animale, entraînant une hausse des charges des éleveurs de 30 euros pour 1000 litres de lait produits. Selon les producteurs, le prix du lait a amorcé une petite remontée depuis le début de l'année, mais pas suffisamment pour absorber ces coûts supplémentaires. «Le prix d'achat du lait de vache aux producteurs est depuis le début de l'année 2013 inférieur au prix du lait constaté sur le marché et ne (leur) permet plus de couvrir leurs charges», a confirmé le médiateur désigné à l'issue d'une table-ronde entre tous les protagonistes le 8 avril.

L'accord doit encore être approuvé

Depuis des mois, distributeurs et industriels se renvoyaient la balle sur leurs responsabilités respectives. Au détriment des éleveurs qui sont incapables, pour la plupart, de faire face à la flambée des prix de l'alimentation animale, de l'ordre de 30%. Mais l'accord n'est pas encore signé par tous.

Côté distributeurs, Carrefour a aussitôt fait connaître sa décision de «s'engager sans délai dans le dispositif proposé» et a appelé à créer «aussi vite que possible une interprofession réunissant éleveurs, industriels et distributeurs». Les centres E.Leclerc soutiennent également l'accord pour ce qui est du lait français mais soulignent qu'ils «ne suventionneront pas le lait étranger».

Les transformateurs, peu enthousiastes,n'ont pour l'heure pas approuvé cet accord. La Fédération des...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8725649 le samedi 27 avr 2013 à 01:37

    c'est la Dèche