Lait : un médiateur pour de nouveaux prix

le
0
Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a réuni lundi les professionnels du secteur et a fixé quatre objectifs au médiateur des contrats, Francis Amand.

«Il y a urgence à régler les problèmes conjoncturels du prix du lait», reconnaît Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, à l'issue de la table ronde qui a réuni ce lundi les éleveurs laitiers, les industriels et la grande distribution à Paris. «Nous avons fixé quatre objectifs au médiateur des contrats, Francis Amand, qui mènera la discussion dans les prochaines semaines entre les acteurs de la filière», poursuit Guillaume Garot, ministre délégué à l'Agroalimentaire. Tout d'abord le médiateur devra veiller à ce que toute la production laitière soit concernée: non seulement le lait de consommation mais aussi le lait transformé. En outre les ministres veulent que «la totalité de la hausse qui sera décidée aille au bénéfice du producteur». Ils souhaitent aussi que «l'accord qui sera trouvé d'ici la fin...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant