Lait contaminé : Danone pénalisé par une fausse affaire

le
0
Le groupe compte demander des dédommagements après ses déboires sur le marché chinois.

Une fausse alerte peut coûter cher. Danone s'est félicité vendredi des résultats concluants à l'absence de risque sur des lots de lait infantile retirés du marché chinois cet été. Ils étaient soupçonnés d'être contaminés par une bactérie potentiellement mortelle.

L'histoire commence le 2 août dernier, lorsque le néozélandais Fonterra prévient d'une possible contamination de lot de base de poudre de lait par une bactérie provoquant le botulisme. Danone, qui utilise ces produits, rappelle immédiatement certains de ses laits infantiles dans huit pays, dont la Chine. Après plusieurs semaines de tests, l'alerte est levée le 28 août, les autorités néozélandaises concluant que la bactérie présente est sans danger.

Une fausse alerte, donc, même si, chez Danone, on précise qu'«il était impossible d'agir autrement pour d'évidentes raisons de sécurité». L'ampleur des mesure...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant