Laissez-vous tenter par le chocolat

le
0
Laissez-vous tenter par le chocolat
Laissez-vous tenter par le chocolat

On pense souvent au curcuma, aux graines de lin ou même aux fruits et légumes, mais rarement à la tablette cacaotée lorsqu'on parle de « superaliments », ces produits qui permettent d'allier cuisine, santé et plaisir. Pourtant, le petit carré noir en fait partie ! Une partie du Salon du chocolat, qui a ouvert hier porte de Versailles (Paris XV e)* et où sont attendus 130 000 visiteurs, est consacrée aux vertus de cet aliment, riche en magnésium, vitamines, sels minéraux et oligoéléments. Selon le docteur en diététique Hervé Robert, il a même « un effet protecteur sur la santé ». Son caractère antioxydant favorise notamment « la diminution du risque de cancer, d'accident cardio-vasculaire, tout en ralentissant le vieillissement des cellules », décrit le médecin. Des propriétés liées à son composant principal : la fève de cacao.

 

Fabrication à froid

 

Certains artisans en ont fait un argument de vente. C'est le cas de Frédéric Marr, chocolatier installé à Montreuil (Seine-Saint-Denis), dont l'atelier fournit les rayons des magasins bios. Sa spécialité : la fabrication à froid du chocolat. Les fèves qu'il utilise restent « crues », c'est-à-dire qu'elles ne sont ni torréfiées ni conchées (brassées à 80oC).

 

Importées d'Amazonie péruvienne, elles fermentent pendant 6 à 7 jours, au lieu de 24 heures à 48 heures en industrie. Elles sont ensuite lavées puis finement broyées et transformées en beurre de cacao. Ce procédé « conserve plus de polyphénols (NDLR : des antioxydants naturels) que les autres. C'est un plus pour la santé », commente le nutritionniste Hervé Robert. Selon Frédéric Marr, il « permet d'obtenir un produit quatre fois plus antioxydant qu'un chocolat classique ». Le sucre de noix de coco ou de canne ajouté n'est pas raffiné. Les oléagineux tels que la poudre d'amande et l'huile de tournesol remplacent la crème et le beurre.

 

Reste la question du sucre. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant