Laissez-vous tenter par ces papiers peints en trompe-l'½il

le
0

EN IMAGES - Vous n’avez jamais rêvé d’avoir une vue sur les îles des Cyclades depuis votre salle de bains ? Ou sur le ciel new-yorkais ? Il existe une solution très simple qui va vous faire rêver... ou pas.

Ce titre n’était pas un jeu de mot provocateur pour vous encourager à l’achat. Avant cela, laissez-vous d’abord tenter par les quelques papiers peints que nous vous avons soigneusement sélectionnés. Avant cela, un peu d’histoire. L’expression «papier peint» serait apparue à la fin du XVIIIe siècle, importée directement de Chine, dans les valises des voyageurs qui en revenaient. Leur succès pousse les manufactures à engager des artistes pour concevoir de nouveaux motifs. Petite précision utile: malgré son nom, le papier peint n’a jamais été peint, mais toujours imprimé!

Le papier peint a également eu son heure de gloire dans les arts, durant les XIXe et XXe siècle. René Magritte -qui inspire d’ailleurs une excellente exposition en ce moment au centre Pompidou, à Paris - en a dessiné quelques-uns durant ses jeunes années. Le Corbusier le qualifia notamment de «peinture à l’huile vendue en rouleau», et l’utilisait dans ses collages. Pablo Picasso a même intégré du papier peint dans plusieurs de ses toiles dont la fameuse «Femme à la toilette». Cézanne, Degas, et Matisse s’en sont également inspiré.

Mais aujourd’hui, quelle image nous évoque le papier peint? Celle de vieilles chambres kitsch pour certains, ou d’une chance pour embellir une pièce trop monotone pour d’autres. Ce qui est certain, c’est que le papier incarne un renouveau, et l’espoir de transformer complètement une ambiance. Naturellement, nous allons vous en donner la preuve...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant