Laïcité : le port du voile à la fac remis en question

le
5
Laïcité : le port du voile à la fac remis en question
Laïcité : le port du voile à la fac remis en question

Faut-il interdire le voile sur les bancs des universités françaises ? La publication d'un rapport du Haut Conseil à l'intégration (HCI) réclamant l'interdiction du foulard islamique dans l'enseignement supérieur a en tout cas semé le trouble ce lundi, avant que l'Observatoire national de la laïcité ne le déclare hors d'actualité.

Dans son édition de mardi, le quotidien Le Monde évoque longuement un «rapport alarmiste et une proposition polémique que le Haut Conseil à l'intégration (HCI) a légués à l'Observatoire de la laïcité, détenteur depuis avril des prérogatives de sa mission sur la laïcité».

Parmi douze propositions, le rapport du HCI évoque l'adoption d'une loi interdisant «dans les salles de cours, lieux et situations d'enseignement et de recherche des établissements publics d'enseignement supérieur, les signes et tenues manifestant ostensiblement une appartenance religieuse». La loi de 2004 portant sur l'interdiction du port de signes religieux ostentatoires dans les établissements secondaires ne concerne en effet pas l'enseignement supérieur. Seul le niqab, ou voile intégral, est interdit (comme sur l'ensemble du territoire français) mais le foulard est lui autorisé.

Un rapport qui n'est pas d'actualité, selon l'Observatoire national de la Laïcité

Le secrétaire général du Haut Conseil à l'Intégration, Benoît Normand, a fait savoir que ce rapport avait été remis au président du nouvel Observatoire national de la Laïcité, Jean-Louis Bianco, lors de sa création en avril. En tout état de cause, «ce rapport ne devait pas être communiqué avant la fin de l'année», a-t-il précisé.

De son côté, Jean-Louis Bianco a fait part de son «incompréhension». «Ce rapport, a-t-il souligné, n'engage que la mission laïcité du HCI qui n'est plus en fonction». «Cette question du port du foulard dans l'enseignement supérieur n'est pas à ce stade dans le plan de travail de l'observatoire de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3154658 le mardi 6 aout 2013 à 10:54

    ... LOGIQUE ... On ne vient pas à l'université pour faire du prosélytisme ... !

  • M9244933 le lundi 5 aout 2013 à 18:19

    Pour une fois qu'un Haut Conseil servirait à quelque chose, en particulier pour soutenir celles qui voudraient bien s'intégrer dans notre état laïque, on préfère baisser son froc devant ceux qui peut-être éventuellement au cas où on ne sait jamais ne seraient pas contents.

  • M4958114 le lundi 5 aout 2013 à 17:31

    non et non pas de port de voile sinon demain pas de cochon aux cantines ouverture spéciale a la piscine pour ces dames genico feminin et quoi encore je dit non !!

  • NYORKER le lundi 5 aout 2013 à 16:55

    Allez voir à Téhéran si une occidentale ne porte pas le voile dans la rue ce qu'il lui arrive ===> Prison. Et en Franc , ça devrait-être open-bar ?

  • dhote le lundi 5 aout 2013 à 16:29

    Sujet explosif, on attend Hollande et le gouvernement sur ce sujet. Bianco peut-il nous dire pour quelles raisons un rapport qui date d'avril ne devait pas être publié avant décembre!!! Pour qui prend on les français???