Laïcité : le «oui mais» de l'enseignement catholique

le
0
Pourquoi ne pas accoler à la devise républicaine une parole d'évangile sur les frontons des établissements catholiques sous contrat ? Telle est la proposition du nouveau secrétaire général de l'enseignement catholique, dans un contexte où l'on parle beaucoup de laïcité.

Les drapeaux tricolores et européens ainsi que la devise républicaine sur les frontons des établissements scolaires? L'enseignement catholique n'est pas opposé à la mesure. D'ailleurs, conformément à la loi sur la refondation de l'école votée cet été, elle s'applique au système public comme au privé sous contrat. Une circulaire est venue le rappeler. Mais Pascal Balmand, ancien directeur du diocèse de Saint-Denis et tout nouveau secrétaire général, qui tenait ce matin sa conférence de rentrée, propose d'y ajouter une parole d'évangile.

Un moyen selon lui de marquer à la fois «l'appartenance ecclésiale» de ces établissements et le partenariat qui les lie à l'État. Un moyen de faire valoir ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant