Laïcité : la loi de 2004 sur le voile «doit être précisée», selon Baudis

le
3
Laïcité : la loi de 2004 sur le voile «doit être précisée», selon Baudis
Laïcité : la loi de 2004 sur le voile «doit être précisée», selon Baudis

L'Observatoire national de la laïcité l'a déclaré hors d'actualité, mais le rapport du Haut conseil à l'intégration (HCI) préconisant l'interdiction du foulard islamique dans l'enseignement supérieur a relancé le débat. Ce mardi, au lendemain de la publication de ce texte par «Le Monde», le Défenseur des droits, Dominique Baudis, a ainsi estimé au micro de RFI que «la loi de 2004 doit être précisée» et indiqué avoir écrit en ce sens au gouvernement.

>> QUESTION DU JOUR. Faut-il interdire le port du voile à l'université ?

«L'incertitude est l'ennemi du droit», a-t-il fait valoir, jugeant qu'en la matière, «il faut que la frontière entre liberté et laïcité soit claire». Or, a déploré Dominique Baudis, «en ce moment elle ne l'est pas». La loi de 2004 portant sur l'interdiction du port de signes religieux ostentatoires dans les établissements secondaires ne concerne pas l'enseignement supérieur. Seul le niqab, ou voile intégral, est interdit, mais le foulard est autorisé.

VIDEO. Dominique Baudis sur RFI

Rappelant qu'il a participé à l'élaboration de ce texte en 2004, le député UMP de la Drôme, Hervé Mariton, a au contraire estimé sur France Inter, que cette loi est «efficace, respectée» et «a permis de résoudre des problèmes apparemment sans fin». «Oui à la laïcité et oui au respect des convictions des personnes, c'est un équilibre subtil, il est de notre responsabilité de le respecter.»

Lui se dit opposé à l'interdiction du foulard islamique à l'université. Aux yeux du parlementaire, «l'interdiction de tout signe ostensible ne paraît pas pouvoir s'appliquer à l'université comme au collège, à l'école ou au lycée». «D'une part, on est avec des adultes, qui prennent leurs responsabilité, d'autre part il faut trouver - c'est la vie politique et c'est la vie tout court - le bon équilibre entre l'exigence de laïcité, de neutralité de l'espace public et le choix des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2280901 le mardi 6 aout 2013 à 13:11

    le voile doit être interdit partout , avec une belle amende très dissuasive (par exemple 1000 euros) en cas de non respect de la loi puis expulsion immédiate en cas de récidive

  • ppetitj le mardi 6 aout 2013 à 12:46

    Les producteurs de porcs vont devoir se recycler à très cours termes.

  • M4958114 le mardi 6 aout 2013 à 12:42

    bientôt le ramadan pour tout le monde !!