Laïcité : Fillon et Copé enterrent la hache de guerre

le
0
VIDÉOS - Après une explication musclée mardi matin à l'Elysée, François Fillon et Jean-François Copé assurent que l'incident autour du débat sur la laïcité est clos et que «l'heure est à l'apaisement».

Officiellement, la guerre des chefs entre Jean-François Copé et François Fillon aura duré moins de 24 heures. Lundi soir, sur Canal +, le secrétaire général de l'UMP a violemment reproché au premier ministre sa «posture» et de ne pas «jouer collectif», à propos du débat controversé sur la laïcité prévu le 5 avril.

Mardi à midi, à l'issue d'une explication houleuse à l'Elysée, les deux hommes ont accepté de cesser les hostilités. «Je considère que l'incident est clos», assure François Fillon. «L'heure est maintenant à l'apaisement», a renchéri Jean-François Copé. Et d'appeler de concert «à l'unité» du parti présidentiel, sous les applaudissements des députés UMP.

Un peu plus tôt, devant les responsables de la majorité, Jean-François Copé maintenait pourtant sur le fond ses propos, expliquant qu'il avait «exprimé ce qu'il pensait» tout en regrettant «que ses propos aient paru excessifs». Le chef du gouvernement avait pris à son tour

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant