Laguiole soutenu par la ministre de l'Artisanat

le
0
Sylvia Pinel, d'origine aveyronnaise, se dit « déterminée à protéger le savoir-faire français », alors que le village a été privé de l'utilisation de la marque Laguiole par une décision de justice.

Les 1300 habitants de Laguiole peuvent désormais compter sur une nouvelle ambassadrice, Sylvia Pinel. La ministre de l'Artisanat, du Commerce et du Tourisme, qui rencontre lundi après-midi la population et les élus, entend bien légiférer afin de défendre les intérêts de cette bourgade de l'Aubrac.

Ses habitants s'estiment dépossédés du nom de leur ville par Gilbert Szajnerau, un particulier du Val-de-Marne qui a déposé la marque Laguiole en 1993 afin de commercialiser sous forme de licences ses célèbres couteaux, mais aussi du linge de maison et des briquets, fabriqués en grande partie en Asie. Dernier épisode en date d'un bras de fer engagé il y a vingt-cinq ans, le tribunal de grande instance de Paris a donné raison mi-septembre à Gilbert Szajnerau, jugeant que le nom du couteau était entré dans le langage courant «sans lien direct évident» avec la commune. Le maire de la commune avait alors décidé de la débaptiser symboliquement, en signe de protestation.

A

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant