Lagardère recule sèchement après ses résultats 2015

le
0
Arnaud Lagardère, PDG du groupe Lagardère. (© E. Piermont / AFP)
Arnaud Lagardère, PDG du groupe Lagardère. (© E. Piermont / AFP)

Le titre du groupe de médias recule sèchement ce matin, signant la plus forte baisse du SBF 120. Hier, Lagardère a pourtant publié un chiffre d’affaires 2015 (déjà connu) de 7,2 milliards d'euros, en croissance de 3% à données comparables.

Sur la période, le résultat opérationnel a grimpé de 10,5%, pour atteindre 378 millions. La marge progresse de 0,48 point de pourcentage, à 5,25%. Enfin, le bénéfice net part du groupe s'est envolé de 80%, à 74 millions, grâce à l'amélioration de la rentabilité et à une moindre charge d'impôt.

Stabilité du dividende

La direction du groupe proposera un dividende stable de 1,30 euro par action à la prochaine assemblée générale. Un niveau important au regard de la génération de cash flow du groupe.

Côté perspectives, Lagardère table sur une croissance du résultat opérationnel légèrement supérieure à 10% en 2016, à change constant et hors effet de la cession éventuelle d’activités de distribution.

Un départ qui inquiète les investisseurs

Pourquoi dès lors cette réaction si négative sur le marché ? Tout d'abord, les investisseurs ont peu goûté le départ du directeur financier du groupe Dominique d'Hinnin (Oddo parle d'un licenciement), qui était également cogérant du groupe. Il sera remplacé par Bruno Balaire au poste de directeur financier. Dominique d'Hinnin était vu par

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant