Lagardère négocie la vente de Première et Pariscope

le
0
LE GROUPE LAGARDÈRE NÉGOCIE LA VENTE DES MAGAZINES PREMIÈRE ET PARISCOPE
LE GROUPE LAGARDÈRE NÉGOCIE LA VENTE DES MAGAZINES PREMIÈRE ET PARISCOPE

PARIS (Reuters) - Lagardère Active a annoncé mercredi être entré en négociations exclusives avec le journaliste et producteur Alain Kruger et le banquier d'affaires Grégoire Chertok pour la cession des formats papier des magazines "Première" et "Pariscope".

Les deux parties ont un mois pour finaliser les termes et conditions d'un accord incluant aussi les effectifs des versions imprimées des deux titres, précise la branche médias du groupe Lagardère dans un communiqué.

Lagardère Active cherche à se séparer du mensuel de cinéma 'Première' et de l'hebdomadaire culturel 'Pariscope' tout en conservant leurs sites internet.

Les deux magazines comptent une vingtaine de salariés selon le quotidien Les Echos qui a, le premier, fait état de discussions avec ces repreneurs potentiels.

Alain Kruger a été directeur et rédacteur en chef de 'Première' de 1994 à 2001 et fut parmi les créateurs de '7 à Paris', un hebdomadaire culturel des années 1980 qui s'apparentait à 'Pariscope'. Notamment chroniqueur de cinéma sur France 24, il est aussi producteur de l'émission de cuisine "On ne parle pas la bouche pleine" sur France Culture.

Grégoire Chertok est associé-gérant de la banque Rothschild. Il est par ailleurs administrateur d'EuropaCorp, la société de production et de distribution de films du réalisateur Luc Besson, et, en tant que conseiller régional, membre du conseil d'administration de la Commission du film d'Île-de-France.

Lagardère Active a annoncé le 17 octobre son intention de vendre également huit autres des 39 titres de sa presse magazine dans le cadre d'une réorganisation qui doit concerner 350 postes au maximum.

Dominique Rodriguez, édité par Matthias Blamont

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant