Lagardère négocie avec Hearst 

le
0
Les négociations débutent pour un mois, en vue d'une transaction de 700 millions d'euros.

Un mois de négociation. Le groupe Lagardère et le géant américain de la presse Hearst ont ouvert, vendredi dernier, une période de négociation exclusive qui court jusqu'au 30 janvier pour l'acquisition des activités internationales de presse et de ma­gazine du groupe ­Lagardère. Cette entité, qui édite notamment les 42 éditions interna­tio­nales d'Elle, a été mise en vente début décembre.

Dès le début, le groupe Hearst (fondé par le magnat de la presse William Randolph Hearst, qui a servi de modèle au film ­Citizen Kane, édite no­tamment Cosmopolitan et Harper's Bazaar) était sur les rangs, face à l'allemand ­Bauer. Mais l'américain serait le mieux-disant financier et serait prêt à débourser entre 650 millions et 700 millions d'euros, soit pratiquement une fois le chiffre d'affaires de sa cible.

L'activité internationale de presse de Lagardère pèse en effet 700 millions d'euros de chiffre d'affaires, soit plus de la moitié du total de l'activité

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant