Lagardère englué dans ses participations

le
0
L'avenir des parts du groupe dans Canal +, Amaury et Marie-Claire reste en suspens.

Il y a un an tout juste, sous la pression de l'investisseur Guy Wyser-Pratte, Arnaud Lagardère avait annoncé un vaste plan de cession de ses participations minoritaires. Douze mois après, devant ses actionnaires, le gérant commandité du groupe de médias a dressé le bilan.

En janvier, Arnaud Lagardère, le patron du groupe de médias (Elle, Europe 1...), d'édition (Hachette) et de distribution (Relay), indiquait dans Le Figaro qu'il espérait retirer 2 milliards d'euros des cessions de ses magazines internationaux et de ses parts dans Canal + (20 %), Amaury (25 %) et Marie Claire (42 %). Fin janvier, le groupe s'est séparé d'un pan entier de son activité presse dont les éditions internationales de l'emblématique Elle cédées à l'américain Hearst, pour 651 millions d'euros. «Un bon prix », a jugé ce mardi Arnaud Lagardère. Mais on est loin du compte.

Le groupe rencontre des difficultés pour vendre des participations minoritaires non liquides. La vente des ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant