Lagarde (UDI) : «On ne fera croire à personne que Nicolas Sarkozy est centriste»

le
5
Lagarde (UDI) : «On ne fera croire à personne que Nicolas Sarkozy est centriste»
Lagarde (UDI) : «On ne fera croire à personne que Nicolas Sarkozy est centriste»

Le président de l'UDI (depuis deux semaines) Jean-Christophe Lagarde pose ses conditions à une primaire de la droite en 2016 : que François Bayrou y participe.

Vous dites : « le centrisme mou, c'est fini ». C'est un avertissement à Nicolas Sarkozy ?

JEAN-CHRISTOPHE LAGARDE. Cela veut dire que l'UDI ne sera pas une sorte de milieu hésitant, quelque part entre PS et UMP. Nous avons notre propre projet politique, humaniste et fédéraliste. Notre ambition collective est de le soumettre aux Français pour le porter au pouvoir. Aujourd'hui, il y a un parti du centre et un parti de droite, les deux clairement indépendants. On ne fera croire à personne que Nicolas Sarkozy est centriste ni qu'il pourrait représenter le centre. Son score à l'UMP est net, mais ne lui donne pas un chèque en blanc. Indépendance et concurrence sont les conditions pour construire une alliance.

Pourtant, Nicolas Sarkozy veut un centre avec lui matin, midi et soir...

L'UDI n'a pas vocation à être d'accord matin, midi et soir avec l'UMP, ni dans une caserne enrégimentée !

Etes-vous favorable à une primaire à droite élargie au centre en 2016 ?

L'UDI arrêtera sa position lors d'un congrès au premier semestre 2016. Mon sentiment personnel est qu'une primaire n'a de sens que pour avoir un candidat unique de l'opposition républicaine. Sinon, à quoi bon ? Elle doit donc concerner l'UMP, l'UDI et le MoDem. Mais si François Bayrou refuse d'y participer, la primaire n'a plus d'objet et devient une élection interne à l'UMP. L'UDI n'a pas vocation à choisir entre deux candidats UMP.

Et si François Bayrou change d'avis ?

Dans ce cas, la question se reposerait à nous et nous en débattrions. Mais Nicolas Sarkozy ne considère pas François Bayrou comme étant revenu dans l'opposition. Là-dessus, je suis en désaccord avec lui.

Le sujet d'une primaire semble vous mettre mal à l'aise...

Pas du tout. Je souhaite un candidat UDI à l'élection présidentielle. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mardi 2 déc 2014 à 14:42

    Un scoop...Le dévoiement de l’éducation nationale…Non seulement le PS l’autorise, mais il en est l’instigateur !...A écouter jusqu’au bout et à transmettre au maximum, pour sauver nos enfants, s’il en est encore TEMPS…> http://www.youtube.com/embed/7waAbs5hDa0

  • M6749774 le mardi 2 déc 2014 à 09:50

    Voilà une pure position politicienne qui mène le pays au désastre.

  • M156470 le mardi 2 déc 2014 à 09:41

    On ne fera croire à personne que l'UDI à elle toute seule représente une voie de salut ! Mais on peut se demander s'il ne préfère pas faire le lit du FN plutôt que de rentrer dans le rang de la sagesse...

  • M156470 le mardi 2 déc 2014 à 09:39

    Les centristes sont à la Droite ce que sont les Verts à la Gauche. Une vulgaire épine dans le pied. Tous ces EGO, ne pensent qu'à leur petite carrière de mrde...

  • M6418959 le mardi 2 déc 2014 à 09:32

    RAF des partis politiques.C'est quoi cette guerre politicienne qui n'a pas de sens et qui ne sert que leur égo surdimensionné. Il n'y en a qu'un celui des Français. Je voterait pour un candidat sans étiquette, mais qui a des idées réalisables et non des promesses pour se faire élire et qu'après ils ne peuvent pas. Ils feraient mieux de tourner 7 fois la langue dans la bouche avant d'annoncer leur programme vide de sens.