Lagarde : « La Grèce est en bonne voie »

le
0
Lagarde : « La Grèce est en bonne voie »
Lagarde : « La Grèce est en bonne voie »

Après six ans de récession, la Grèce pourrait entrevoir le bout du tunnel. En dépit des prévisions négatives de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), qui table sur une poursuite de la récession grecque en 2014, Jeroen Djisselbloem, le président néerlandais de l'Eurogroupe, estime que le pays pourrait connaître «les premiers signaux d'une reprise».

«La Grèce est en bonne voie pour achever son ambitieux plan d'ajustement budgétaire», diagnostique pour sa part Christine Lagarde, la directrice générale du FMI, dans un communiqué publié dans la nuit de vendredi à samedi.

Une recapitalisation «en passe d'être achevée»

Cet optimisme était déjà affiché par le gouvernement grec et la troïka des créanciers du pays (Union Européenne (UE), Banque centrale européenne (BCE) et Fonds monétaire international (FMI), qui dans son dernier rapport a fait état d'un redressement graduel du pays.

Toutefois, le président de l'Eurogroupe a réaffirmé qu'il était «crucial» de poursuivre «les réformes structurelles» demandées à la Grèce en échange du soutien financier accordé au pays comme les privatisations ou la réforme du secteur public.

Ce soutien passe notamment par la recapitalisation des quatre principales banques grecques. La zone euro, via le Fonds de secours FESF, a transféré, vendredi 31 mai, 7,2 milliards d'euros portant à 48,2 milliards le montant total reçu par Athènes pour consolider ce secteur. Pour Christine Lagarde, cette recapitalisation est «en passe d'être achevée».

1,7 milliard débloqué par le FMI

Le FMI vient lui aussi de débloquer un prêt de 1,7 milliard d'euros dans le cadre du plan de sauvetage du pays décidé au printemps 2012. Les deux précédentes tranches n'avaient été versées par le Fonds, en janvier, qu'à l'issue de longs mois de tractations avec Athènes et les dirigeants européens sur le niveau de la dette grecque, jugé «intenable»....

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant