Lagarde évoque la fin de la guerre des monnaies

le
0
Dans une interview aux Echos, la ministre de l'Economie estime que la réunion des ministres des finances du G20 a permis d'engager une réforme du système monétaire international et de mettre un terme à la «guerre des monnaies».

La ministre des Finances française ne cache pas son satisfecit à l'issue de la réunion des ministres du G20 en Corée du Sud, qui s'est soldée ce week-end par une trêve dans la «guerre des changes». Christine Lagarde estime, dans une interview aux Echos, que ce sommet a permis de «poser la première pierre d'un nouveau système monétaire international» appelé de tous ses vœux par l'Elysée. «Nous avons tourné le dos à la guerre des monnaies en nous engageant à ne pas recourir à des politiques de dévaluation compétitive», explique la ministre. C'est-à-dire de ne pas maintenir sa monnaie volontairement basse pour doper ses exportations, comme en Chine ou en Corée du Sud, au détriment du commerce des autres pays.

Christine Lagarde souligne ainsi « nous avons convenu d'un chemin de paix ». Et selon elle, «cela présage des travaux de la présidence française du G20, l'an prochain» dont l'un des objectifs affiché est d'élaborer un nouveau système monétaire int

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant