Lagarde: en se déclarant maintenant, Macron "choisit Sarkozy"

le
4
Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI et soutien d'Alain Juppé, à Reims, le 9 septembre 2016 ( AFP/Archives / FRANCOIS NASCIMBENI )
Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI et soutien d'Alain Juppé, à Reims, le 9 septembre 2016 ( AFP/Archives / FRANCOIS NASCIMBENI )

Emmanuel Macron a choisi de déclarer sa candidature à la présidentielle à quelques jours du premier tour de la primaire de la droite pour "aider Nicolas Sarkozy", a affirmé jeudi le président de l'UDI Jean-Christophe Lagarde, qui soutient Alain Juppé.

"Il fait ça à ce moment là pour essayer d'aider Nicolas Sarkozy à être candidat. Il choisit Nicolas Sarkozy comme candidat", a-t-il déclaré sur LCI, au lendemain de l'annonce par Emmanuel Macron de sa candidature à la présidentielle.

Reconnaissant que M. Macron et M. Juppé pouvaient séduire le même public, il a noté que les électeurs avaient "deux occasions de voter", ajoutant que "la première occasion, elle est dimanche", pour le premier tour de la primaire de la droite.

"Et si le candidat de la droite et du centre ne leur plait pas, ils auront toujours ce choix (M. Macron). Mais pourquoi laisser +passer l'occasion+ de choisir le candidat? Il y a plusieurs possibilités d'alternance", a-t-il affirmé.

Alors que François Fillon remonte dans les sondages, Jean-Christophe Lagarde s'est également inquiété du "risque de dispersion" à la primaire (20-27 novembre) et de "tensions" s'il n'y a pas de "gagnant franc". "Le principe de la primaire c'est justement d'essayer de créer un vainqueur qui sorte suffisamment nettement pour qu'ensuite il puisse y avoir un rassemblement", a-t-il déclaré.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.