Lagarde, cible idéale pour Jean-Marie Kuhn

le
0
L'homme d'affaires Jean-Marie Kuhn sollicite la justice pour qu'elle lance contre la ministre une deuxième enquête pour abus d'autorité. Une procédure qui vise indirectement le milliardaire belge Albert Frère.

Effet d'aubaine? Dans la guerre déclarée depuis plusieurs années par l'homme d'affaires français Jean-Marie Kuhn contre le tycoon belge Albert Frère, un nouveau chapitre est en effet en train de s'écrire depuis hier, le 30 mai. Avec pour première mise en cause... Christine Lagarde, la ministre française de l'économie et des Finances.

Désignée comme intermédiaire partiale dans la vente par GDF Suez de 25% de sa filiale de transport de gaz GRT-Gaz, à la Caisse des Dépôts, la ministre pourrait être visée par une enquête visant à établir son rôle dans cette transaction, jugée ni stratégique, ni dans les missions de service public de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC). C'est en tout cas le point de vue que défend Jean-Marie Kuhn, dans une requête à Jean-Louis Nadal, le procureur général auprès de la Cour de Justice de la République. l'homme d'affaires estime que la ministre aurait favorisé dans cette transaction Albert Frère, actionnaire à 5,2% d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant