Lagarde appelle les militants UDI à bouder la primaire à droite

le
5
Lagarde appelle les militants UDI à bouder la primaire à droite
Lagarde appelle les militants UDI à bouder la primaire à droite

Jean-Christophe Lagarde poursuit son bras de fer avec les Républicains. A neuf jours du congrès de l'UDI, l'Union des démocrates et indépendants, qui doit officialiser le vote électronique des adhérents sur un candidat centriste à la présidentielle, le président «les invite à refuser de participer à la primaire» les 20 et 27 novembre prochains.

« Depuis un an, les Républicains expliquent qu'ils (…) souhaiteraient un candidat commun. Ca pourrait éviter qu'un candidat d'alternance face à François Hollande soit éliminé au 1er tour du fait du résultat de l'extrême droite », a-t-il justifié ce vendredi sur Radio Classique. « Mais c'est pas un casting ! »

Il y a deux jours, déjà, Lagarde tapait du poing sur la table : «ce sera la primaire de la droite, pas du centre ». Le député-maire de Drancy (Seine-Saint-Denis) est furieux de n'obtenir aucune réponse à sa lettre officielle de janvier, dans laquelle il demandait à Nicolas Sarkozy « un socle programmatique commun, une totale indépendance avec le Front national » et, surtout, 140 à 190 circonscriptions réservées à des candidats de l'UDI pour les législatives de 2017. Des demandes restées lettre morte puisque ni le président des Républicains ni son entourage n'ont pris le temps de lui répondre depuis trois mois.

Si l'UDI représente un peu plus de 27 300 adhérents, soit neuf fois moins que LR (238 200 en janvier 2016), les gesticulations de Lagarde semblent considérées avec un brin d'agitation par les Républicains. Un candidat centriste obtiendrait, selon les sondages, un très faible à la présidentielle, inférieur aux 5% qui permettent de financer une coûteuse campagne. Et en décembre dernier, pour les régionales, l'UDI avait obtenu de Nicolas Sarkozy trois têtes de liste gagnables, sur treize régions. Seul Hervé Morin a remporté son pari, en Normandie, dans un mouchoir de poche avec le sortant socialiste et le candidat frontiste.

A ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 il y a 9 mois

    JPi - Lagarde prend garde de ne laisser voter que les opposants et qui éliraient ainsi le moins bon candidat: Sarko.

  • dhote il y a 9 mois

    Position stupide et irresponsable

  • M5723741 il y a 9 mois

    Et bien sur se sera lui le meilleur candidat. Celui qui sauvera la France - Lol

  • glitzy il y a 9 mois

    C'est qui déjà celui-là ?

  • frk987 il y a 9 mois

    Suffit de faire comme Bayrou, vexés vous êtes à l'UDI alors appelez à voter PS......une habitude chez vous.