Lafata, Lafata, je te veux si tu veux de moi

le
0
Lafata, Lafata, je te veux si tu veux de moi
Lafata, Lafata, je te veux si tu veux de moi

L'actuel meilleur buteur des compétitions UEFA cette saison s'appelle David Lafata, une machine à scorer de 33 ans qui évolue sous les couleurs du Sparta Prague. S'il n'évoque rien ou presque, n'en soyez pas vexé : l'intéressé fait tout pour se faire discret. C'est même sa spécialité.Les performances d'un attaquant de pointe se mesurent le plus aisément en observant sa feuille de statistiques. Que dit celle du dénommé David Lafata ? Que celui-ci a démarré l'actuelle saison en marquant d'abord 8 fois en 4 matchs du tour préliminaire de la Ligue des champions cet été, avant de continuer à scorer comme un dératé en Ligue Europa, où il en est à 5 buts en 6 rencontres. Faites le calcul, ça fait 13 buts en 10 matchs. Aucun joueur engagé dans les compétitions européennes n'a fait mieux cette saison. Alors, pour être honnête, il faut préciser tout de suite que Lafata n'a pas eu toujours à berner de solides défenses. Pour en revenir à la campagne de Ligue des champions stoppée prématurément dès le mois d'août, son équipe du Sparta Prague a affronté tout d'abord l'équipe estonienne du Levadia Tallinn, avant de se frotter aux Suédois de Malmö.

Résultat : un quintuplé d'entrée lors du premier match face à l'adversaire balte, et un triplé à l'aller de la confrontation face aux Scandinaves. 5 buts d'un coup, puis 3, ce qui fait 8, le compte est bon. Ce qui n'a pourtant pas suffi aux Tchèques pour se qualifier, la faute à une fâcheuse défaite subie en Suède en retour et une élimination due à la règle des buts marqués à l'extérieur (2-4, 2-0 pour Malmö). Pas grave, il y a matière à mieux s'amuser en Ligue Europa, une compétition plus à leur portée. Après un premier revers en déplacement à Naples, au cours duquel Lafata est resté muet, ce dernier s'est réveillé. Résultat : 5 buts pour lui seul en trois matchs, et autant de victoires. Du coup, les Tchèques ont déjà validé leur qualification pour le tour suivant et disputent ce soir la première place du groupe à Naples, également assuré de la qualification.
Non exportable hors de République tchèque
Alors ce Lafata, une nouvelle star ? Un attaquant prometteur que tout recruteur devrait faire figurer dans sa short list ? En fait pas vraiment, car le gazier n'est plus tout frais. Le 18 septembre dernier, il a fêté ses 33 ans. Pour un joueur pro – et un buteur tout particulièrement – c'est vieux. Il semble trop tard pour lui pour tenter de montrer de quoi il est capable hors de République tchèque. Et puis d'ailleurs, il a déjà essayé par deux fois et ça s'est soldé par deux méchants échecs. En Grèce tout d'abord, lors de la première moitié de saison 2005-2006, il essaie de s'imposer dans la formation du Skoda Xanthi (un club qui...



Les performances d'un attaquant de pointe se mesurent le plus aisément en observant sa feuille de statistiques. Que dit celle du dénommé David Lafata ? Que celui-ci a démarré l'actuelle saison en marquant d'abord 8 fois en 4 matchs du tour préliminaire de la Ligue des champions cet été, avant de continuer à scorer comme un dératé en Ligue Europa, où il en est à 5 buts en 6 rencontres. Faites le calcul, ça fait 13 buts en 10 matchs. Aucun joueur engagé dans les compétitions européennes n'a fait mieux cette saison. Alors, pour être honnête, il faut préciser tout de suite que Lafata n'a pas eu toujours à berner de solides défenses. Pour en revenir à la campagne de Ligue des champions stoppée prématurément dès le mois d'août, son équipe du Sparta Prague a affronté tout d'abord l'équipe estonienne du Levadia Tallinn, avant de se frotter aux Suédois de Malmö.

Résultat : un quintuplé d'entrée lors du premier match face à l'adversaire balte, et un triplé à l'aller de la confrontation face aux Scandinaves. 5 buts d'un coup, puis 3, ce qui fait 8, le compte est bon. Ce qui n'a pourtant pas suffi aux Tchèques pour se qualifier, la faute à une fâcheuse défaite subie en Suède en retour et une élimination due à la règle des buts marqués à l'extérieur (2-4, 2-0 pour Malmö). Pas grave, il y a matière à mieux s'amuser en Ligue Europa, une compétition plus à leur portée. Après un premier revers en déplacement à Naples, au cours duquel Lafata est resté muet, ce dernier s'est réveillé. Résultat : 5 buts pour lui seul en trois matchs, et autant de victoires. Du coup, les Tchèques ont déjà validé leur qualification pour le tour suivant et disputent ce soir la première place du groupe à Naples, également assuré de la qualification.
Non exportable hors de République tchèque
Alors ce Lafata, une nouvelle star ? Un attaquant prometteur que tout recruteur devrait faire figurer dans sa short list ? En fait pas vraiment, car le gazier n'est plus tout frais. Le 18 septembre dernier, il a fêté ses 33 ans. Pour un joueur pro – et un buteur tout particulièrement – c'est vieux. Il semble trop tard pour lui pour tenter de montrer de quoi il est capable hors de République tchèque. Et puis d'ailleurs, il a déjà essayé par deux fois et ça s'est soldé par deux méchants échecs. En Grèce tout d'abord, lors de la première moitié de saison 2005-2006, il essaie de s'imposer dans la formation du Skoda Xanthi (un club qui...



...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant