LafargeHolcim vend sa filiale au Vietnam pour près de 520 mlns

le
0
    PARIS, 4 août (Reuters) - LafargeHolcim  LHN.S   LHN.PA  a 
annoncé jeudi avoir conclu un accord pour vendre sa 
participation de 65% dans sa filiale au Vietnam  au groupe 
thaïlandais Siam City Cement. 
    Le numéro un mondial du ciment indique dans un communiqué 
que l'accord valorise cette filiale à 867 millions de francs 
suisses (environ 799 millions d'euros) pour 100% du capital, 
soit 563,55 millions de francs (519,8 millions d'euros) pour les 
65%. 
    Le groupe espère finaliser la transaction dans le courant du 
quatrième trimestre de l'année. 
    "LafargeHolcim Vietnam opère une usine intégrée et quatre 
stations de broyage avec une capacité annuelle de 6,3 millions 
de tonnes de ciment", indique le groupe franco-suisse. 
    "L'entreprise est également un important producteur de béton 
prêt à l'emploi opérant sept centrales dans le sud du Vietnam." 
    Le groupe réduit par ailleurs la voilure en Chine. Il a 
annoncé coup sur coup cette semaine deux accords-cadres sur la 
vente de 55,93% dans Sichuan Shuangma Cement à Tianjin Circle, 
pour un prix d'achat de 507 millions de francs suisses, et sur 
la vente de la plupart des actifs cimentiers chinois non cotés 
de Lafarge China Cement à Huaxin, pour un prix de 208 millions 
de francs.    
    LafargeHolcim, qui publie vendredi ses résultats du deuxième 
trimestre, avait confirmé mi-juin ses objectifs financiers pour 
2016 et au-delà, faisant fi des doutes de certains analystes au 
vu des difficultés qu'il rencontre sur les marchés indien, 
nigérian, chinois, brésilien et russe.   
     
 
 (Matthieu Protard, édité par Dominique Rodriguez) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant