LafargeHolcim s'engage à mieux rémunérer les actionnaires

le
0
 (Actualisé avec détails) 
    ZURICH, 18 novembre (Reuters) - LafargeHolcim  LHN.S  a dit 
vendredi avoir revu à la baisse son objectif de bénéfice à moyen 
terme, une annonce que le numéro un mondial du ciment s'efforce 
de compenser par celle d'une augmentation de la rémunération des 
actionnaires, avec notamment un programme de rachat d'actions 
pouvant aller jusqu'à un milliard de francs suisses (936 
millions d'euros). 
    Selon des indicateurs d'avant-Bourse, le titre LafargeHolcim 
est indiqué en hausse de 1,5%. 
    Le groupe, né l'an dernier de la fusion entre le suisse 
Holcim et le français Lafarge, a dit anticiper un excédent brut 
d'exploitation (EBE ou Ebitda) de sept milliards de francs 
suisses d'ici 2018 contre un précédent objectif "d'au moins' 
huit milliards. 
    "Nos objectifs 2018 ont été adaptés pour refléter le nouveau 
périmètre du groupe et prendre en compte l'évolution des taux de 
change", note LafargeHolcim dans un communiqué publié avant le 
début d'une journée investisseurs organisée à Londres.  
    Depuis la fusion, le groupe a notamment vendu des activités 
dans des pays tels que le Vietnam et le Chile. 
    "Cela se traduira par un cash-flow libre opérationnel 
annualisé entre 2,8 et 3,3 milliards de francs suisses, soit 
cinq francs suisses par action. Nous prévoyons désormais un 
cash-flow libre opérationnel cumulé de 7,5 milliards de francs 
suisses sur la période 2016-2018." 
    Le nouvel objectif en termes d'EBE représente une hausse par 
rapport aux 5,75 milliards de francs publiés au titre de 2015. 
Sur les neuf premiers mois de 2016, LafargeHolcim a dégagé un 
total de 4,21 milliards. 
    L'ajustement des objectifs reflète les nouvelles priorités 
du groupe, qui se concentre désormais davantage sur 
l'amélioration de la rentabilité que sur la croissance. 
    En termes de dividende, LafargeHolcim prévoit de proposer un 
montant de deux francs suisses par action à son assemblée 
générale de mai 2017, contre 1,5 franc l'année précédente. 
    "Au fur et à mesure de l'amélioration de notre performance 
opérationnelle, nous prévoyons de retourner du cash aux 
actionnaires, notamment à travers des dividendes exceptionnels", 
poursuit encore le groupe. 
 
 (Benoit Van Overstraeten pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant