Lafargeholcim revoit en baisse son objectif de résultat pour 2018

le
0
Eric Olsen, le PDG de lafargeholcim. (© Lafargeholcim)
Eric Olsen, le PDG de lafargeholcim. (© Lafargeholcim)

Lors de sa journée investisseurs du 18 novembre, le groupe issu de la fusion entre le suisse Holcim et le français Lafarge en 2015, a ramené son objectif d’excédent brut d’exploitation (Ebitda) opérationnel en 2018 à 7 milliards de francs suisses, contre une estimation précédente de 8 milliards. Les dirigeants expliquent cette révision par les variations de taux de change et l’ajustement du périmètre, dû au programme de désinvestissements de 5 milliards de francs suisses (cessions en Inde, au Chili, au Sri Lanka…).  

Les dirigeants ont aussi identifié des réductions de coûts additionnelles de 200 millions d’euros, et vise un cash-flow libre opérationnel de 5 francs suisses par action en 2018.

Une politique de retour à l’actionnaire plus attractive

Le cimentier proposera à la prochaine assemblée générale, en mai 2017, un dividende de 2 francs suisses par action (environ 1,87 euro). Une franche amélioration par rapport au montant versé cette année: 1,5 franc suisse. Mais ce n’est pas tout : les dirigeants prévoient ensuite d’augmenter le coupon qui sera au minimum de 2 francs suisses par action, avec un objectif de ratio moyen de distribution de 50% sur la durée du cycle.

Lafargeholcim évoque même des dividendes exceptionnels, au fur et à mesure de l’amélioration de la performance opérationnelle. Le groupe prévoit également un programme de rachats d’actions d’un

Lire la suite sur le revenu.com


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant