Lafargeholcim : la visibilité demeure limitée

le
0
Eric Olsen, dirigeant de Lafargeholcim. (© Lafargeholcim)
Eric Olsen, dirigeant de Lafargeholcim. (© Lafargeholcim)

Le marché a bien réagi aux comptes trimestriels de Lafargeholcim. Si ses ventes ont baissé de 10% sur la période, sa marge d’excédent brut d’exploitation (Ebitda) a progressé de 2,9 points de pourcentage, à 23,9%.

Lafargeholcim a compensé le recul de ses volumes par la hausse des prix, les synergies issues de la fusion et un strict contrôle des coûts. 

L’activité ne décolle pas

La génération de trésorerie des activités opérationnelles a doublé sur le trimestre. Par ailleurs, l’accélération du programme de désinvestissements permettra de réduire la dette, et d’éloigner le spectre d’une dégradation de la notation financière.

Néanmoins, cela ne saurait suffire. L’activité ne décolle pas, et il est hasardeux de tabler sur une accélération de la demande de ciment en 2017, compte tenu des incertitudes économiques. Nous restons réservés sur un titre qui nous semble bien valorisé, avec une valeur d’entreprise représentant 8 fois l’Ebitda attendu pour 2016.

Vendez Lafargeholcim.

Source


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant