LAFARGEHOLCIM : la CCI autorise la cession de Lafarge India

le
0

(AOF) - LafargeHolcim a reçu l'autorisation de la Commission de la Concurrence indienne de céder Lafarge India, qui opère 3 cimenteries et deux stations de broyage, d'une capacité totale d'environ 11 millions de tonnes par an. "Cette transaction est un remède alternatif proposé dans le cadre de la fusion entre Lafarge et Holcim et fait maintenant partie de l'objectif du groupe de désinvestir 3,5 milliards de francs suisses d'actifs en 2016", a déclaré LafargeHolcim. Le producteur de matériaux possède également des activités dans les granulats et est un des principaux fabricants de béton du pays.

La Commission de la Concurrence indienne (CCI) avait donné en avril 2015 une autorisation conditionnelle à une proposition de cession incluant les usines de Jojobera et Sonadih dans l'Est de l'Inde, d'une capacité de 5,1 millions de tonnes de ciment. LafargeHolcim avait alors conclu une lettre d'entente avec Birla Corporation Limited en août 2015, soumise à l'approbation de la CCI. Mais en raison des questions réglementaires actuelles sur le transfert des droits miniers captifs et essentiels pour les deux usines, LafargeHolcim s'est vu dans l'obligation de proposer un remède alternatif à la CCI pour être en conformité avec sa décision.

LafargeHolcim va, en conséquence, lancer un nouveau processus de vente pour Lafarge India.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant