LAFARGEHOLCIM : l'objectif de synergies 2016 pourrait être dépassé, perte trimestrielle réduite

le
0

(AOF) - LafargeHolcim a fait état d'une perte nette de 47 millions de francs suisses, en amélioration de 22 millions par rapport au 1er trimestre 2015, après ajustement de gains de cessions de 432 millions de francs suisses avant impôt provenant de la cession d’actifs à Cemex et d’une participation minoritaire dans Siam City Cement en Thaïlande au 1er trimestre 2015. Le cimentier a enregistré une baisse de 21,5% (-17% à base comparable) à 824 millions de francs suisses de son Ebitda opérationnel retraité de la fusion, réorganisation et autres éléments non récurrents.

La marge d'Ebitda opérationnel retraité s'est établie à 13,6% contre 16,4% un an plus tôt à la même époque. Le chiffre d'affaires trimestriel du cimentier a baissé de son côté de 5,5% (+0,1% à base comparable) à 6,06 milliards de francs suisses.

"Au cours du premier trimestre, qui est généralement notre plus petit trimestre, nous avons enregistré une demande solide pour nos produits et un environnement plus favorable en matière de prix, avec une amélioration des prix moyens de vente de ciment d'un trimestre à l'autre", a commenté Eric Olsen, directeur général de LafargeHolcim.

Concernant la mise en place des synergies, elles ont atteint 104 millions de francs suisses durant le trimestre. "Nous sommes donc en bonne voie pour dépasser 450 millions de francs suisses de synergies supplémentaires sur l'année, avec comme sources principales : la vente croisée de produits à haute valeur ajoutée, l'optimisation de la fourniture de clinker au sein du groupe et la mise en œuvre des meilleures pratiques dans la gestion de notre mix énergétique", précise le groupe.

En plus de ces synergies, LafargeHolcim a confirmé ses objectifs annuels d'investissements inférieurs à 2 milliards de francs suisses, d'une baisse de sa dette nette à environ 13 milliards de francs suisses en fin d'année, et de la finalisation de son programme de désinvestissements de 3,5 milliards de francs suisses, plus d'un tiers de ce programme étant déjà sécurisé.

"Nous nous engageons à maintenir une notation "Investment Grade" solide et, sous réserve de cette notation, à un retour de l'excédent de cash aux actionnaires, notamment grâce une politique de dividende progressive. Nous confirmons nos objectifs 2018, annoncés en novembre 2015" a conclu le cimentier.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant