Lafargeholcim : gare au ralentissement de la croissance mondiale

le
3
Un chantier avec du béton ultra-drainant Lafarge. (© Lafarge)
Un chantier avec du béton ultra-drainant Lafarge. (© Lafarge)

Sans surprise, Lafargeholcim a dévoilé des comptes 2015 dégradés. Le cimentier a fait état d’une perte nette de plus de 1,3 milliard de francs suisses, due à des dépréciations d’actifs la plupart dans des marchés émergents.

Les résultats opérationnels ont été médiocres. L’excédent brut d’exploitation (Ebitda) a reculé de près de 11% en 2015.

Au quatrième trimestre, la baisse a été plus marquée encore, avec des pressions sur les marges en Europe (-210 points de base) et dans la zone Moyen-Orient et Afrique (-520 points de base). L’Amérique du Nord s’est bien comportée, mais sans parvenir à sauver l’ensemble.

Un nouveau départ

Néanmoins, le rebond du titre de 10% en un mois semble indiquer que les investisseurs parient sur un nouveau départ pour le cimentier.

Tout n’est pas négatif. L’avancée de la fusion a déjà produit des synergies opérationnelles. Par ailleurs, les désinvestissements devraient permettre de réduire l’endettement.

Enfin, Lafargeholcim prévoit cette année une progression entre 2 et 4% de la demande de ciment sur ses marchés. Sur ce dernier point, nous craignons que le ralentissement de la croissance mondiale occasionne de nouvelles déceptions.

Le titre n’est pas cher, avec une valeur d’entreprise représentant 7 fois l’Ebitda attendu pour 2016. Mais nous restons à l’écart. 

Vendez

Lire la suite sur le revenu.com


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • brun2083 il y a 9 mois

    Quand vous achetez une paire de chaussures, une chemise ou autre, il y a de fortes chances pour que vous ayez fait travailler des enfants au Bangladesh, en Inde ou autre pays

  • brun2083 il y a 9 mois

    M8362198 A vous lire on croirait que les pratiques de Lafargeholcim sont d'embaucher des enfants. Ce qui est totalement faux. Ils achètent du minerai à un fournisseurs qui eux feraient travailler des enfants. Ce qui malheureusement est le cas pour beaucoup de multinational. C'est aux pays concernés à faire en sorte de ne pas faire travailler des enfants.

  • M8362198 il y a 9 mois

    Je recommande la lecture de l'article du monde du 23/3 sur les pratiques de Lafarge holcim en Ouganda, plus particulièrement sur le travail des enfants.