LafargeHolcim cède le contrôle de sa filiale chilienne

le
0
    ZURICH, 8 octobre (Reuters) - Le cimentier franco-suisse 
LafargeHolcim  LHN.S  annonce avoir conclu un accord de cession 
de sa participation de 54,3% dans de sa filiale chilienne 
Cemento Polpaico à la société d'investissement Inversiones 
Caburga Limitada. 
    Caburga, qui fait partie du groupe Hurtado Vicuna, a accepté 
de lancer une OPA sur Cemento Polpaico sur la base d'une valeur 
d'entreprises de 220 millions de francs suisses (200 millions 
d'euros), précise LafargeHolcim dans un communiqué publié 
vendredi soir. 
    L'offre est donc valable pour tous les actionnaires de 
Cemento Polpaico. LafargeHolcim, qui par cette cession se 
désengage du Chili, dit espérer obtenir l'aval des autorités 
chiliennes au premier semestre 2017. 
    Le numéro un mondial du ciment, issu de la fusion du groupe 
français Lafarge et du suisse Holcim, a prévu des cessions 
d'actifs d'un montant de cinq milliards de francs suisses d'ici 
la fin 2017. 
     
 
 (Brenna Hughes Neghaiwi; Danielle Rouquié pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant