LafargeHolcim: a presque baissé de moitié depuis l'été.

le
0

(CercleFinance.com) - En baisse d'un peu plus de 20% depuis le début de l'année, à 37,3 euros, l'action du cimentier LafargeHolcim affiche, avec Alstom, la pire performance d'un indice CAC 40 ne reculant que de 5% environ sur la période. Il faut dire que l'année 2015 a été difficile pour le cimentier. Rappelons cependant que le titre frôlait les 70 euros en juillet dernier. L'heure du point bas aurait-elle sonné ?

Ce matin, le cimentier réunissant le français Lafarge et le suisse Holcim a publié ses résultats annuels, qui se soldent par une perte nette liée essentiellement à des dépréciations.

Et maintenant ? Peu engageant, Société Générale (SG), qui conseille de vendre l'action en visant un objectif de cours de 37 euros, note que le groupe a manqué les attentes du marché au titre du 4e trimestre en termes d'EBITDA, bien que les ventes, elles, aient été conformes aux attentes. Le dernier quart (T4) de l'année 2015 a encore été difficile pour le groupe, qui a encore subi des baisses de prix et de volumes, soulignent les analystes.

Certes, la direction s'attend à ce que le marché du ciment s'améliore en 2016, mais SG estime que la fourchette estimative communiquée par la direction (+ 2/+4%) est ambitieuse à ce stade, d'autant plus que la visibilité du groupe est jugée 'très faible.' SG craint de plus que pour LafargeHolcim, le point bas n'ait pas encore été atteint dans les pays émergents.

Son de cloche différent chez les analystes de Bryan Garnier : quoique difficile, l'année 2015 n'a pas été si décevante, malgré la dépréciation de 3 milliards de francs suisses qui a pénalisé le T4.

De plus, notent-ils, la direction a confirmé ses prévisions à horizon 2018 et au titre de cette année, les synergies sont attendues à plus de 450 millions de francs, soit plus que prévu par Bryan Garnier (338 millions). D'ailleurs, la direction n'attend pas de nouvelle détérioration des marchés du groupe cette année, 'bien au contraire'. Bref, la publication est 'jugée rassurante en ce qu'elle exclut le scénario du pire', peut-on lire dans une note. A l'achat sur la valeur, Bryan Garnier vise une cible de 50 francs suisses (45,5 euros environ).

A ce jour, le consensus table sur une croissance du bénéfice par action récurrent LafargeHolcim de 32% cette année, à 2,39 francs, avant 3,38 francs en 2017, soit des PER de respectivement 17 puis 12,1 fois.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant