Lafarge victime des troubles en Égypte

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - Un porte-parole de Lafarge a indiqué à Reuters que les dirigeants suivaient l'évolution de la situation de l'Égypte «en temps réel» et que l'usine de ciment du pays «était en activité». Cette unité de production se situe néanmoins à 200 kilomètres du Caire. Les activités égyptiennes de Lafarge qui a racheté Orascom en 2008 représenteraient environ 10% de l'actif total du cimentier, selon certains analystes cités par l'agence de presse. Le bilan provisoire de la répression des manifestants favorables aux Frères musulmans et qui demandent le retour de l'ex-président Mohamed Morsi, s'élèverait à 850 morts, dont 70 policiers et soldats. Lundi, des militants islamistes pro-Morsi auraient tué 24 policiers égyptiens, près de la ville de Rafah.

Ce contexte géopolitique adverse intervient après la publication récente de résultats semestriels qui ont conduit, la semaine dernière, Moody's à abaisser la perspective de notation de la dette (Ba1) du cimentier. L'endettement de Lafarge, à fin juin dernier, avait diminué de 5%, mais s'élevait encore à 11,8 milliards d'euros. Grâce à la cession récente des activités plâtre aux États-Unis, le groupe a pu faire état de 1,5 milliard d'euros d'actifs cédés depuis le début 2012. Néanmoins, le cimentier a revu en baisse la croissance attendue de la demande de ciment que le groupe calculait auparavant comprise entre 1 et 4%, cette année, mais désormais entre 0 et 3%.

Conservez.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant