Lafarge et Holcim notifient leur fusion à Bruxelles

le
0

* Le projet impose des cessions * Marques d'intérêts de fonds et de groupes industriels * La cimenterie de Lafarge à Mannersdorf (Autriche) sera conservée * Les activités d'Holcim en Slovaquie vont être cédées (Actualisé avec citations, cours) PARIS, 28 octobre (Reuters) - Le français Lafarge LAFP.PA et le suisse Holcim HOLN.VX ont annoncé mardi avoir formellement notifié à la Commission européenne leur projet de fusion, qu'ils entendent toujours finaliser dans le courant du premier semestre 2015. Les deux groupes, dont le projet de rapprochement impose des cessions d'actifs pour obtenir le feu vert des autorités de la concurrence, précisent en outre être en négociations avec des acheteurs potentiels. Ils ont dressé début juillet une liste de 3,5 milliards d'euros d'actifs à vendre afin de supprimer des doublons géographiques. Ces activités pèsent pour environ 10% du chiffre d'affaires combiné de Lafarge et de Holcim. ID:nL6N0PI0W9 Bruno Lafont, le PDG de Lafarge appelé à devenir le directeur général du nouveau groupe Lafarge-Holcim, a indiqué lors d'une conférence téléphonique être en discussions avec des repreneurs potentiels, tant industriels que financiers, sans donner à ce stade plus de détails. Début octobre, des sources proches du dossier avaient indiqué à Reuters que deux consortiums industriels, composés de l'irlandais CRH CRH.I et du mexicain Cemex CMXCPO.MX pour l'un et de l'allemand HeidelbergCement HEIG.DE et du brésilien Votorantim Cimentos VCSI.UL pour le second, ainsi que quatre groupements de fonds d'investissement, prévoyaient de soumettre des offres de rachat. ID:nWEA00G6K "Les choses se passent bien (...) Nous avons reçu et vu beaucoup d'intérêts pour tout le portefeuille d'actifs, qui est composé d'actifs en Europe, d'actifs au Canada et d'actifs dans deux importants pays émergents, à savoir le Brésil et les Philippines", a déclaré Bruno Lafont. "Nous voulons maintenir un processus (de vente, NDLR) compétitif", a-t-il ajouté. Par rapport aux cessions envisagées au début de l'été, Lafarge et Holcim ont précisé qu'ils souhaitaient désormais conserver la cimenterie de Lafarge à Mannersdorf en Autriche et de vendre les activités d'Holcim en Slovaquie. Le mariage des deux leaders mondiaux du ciment doit donner naissance à un groupe présentant une capitalisation boursière combinée de près de 41 milliards d'euros. Les deux partenaires s'attendent à ce que leur alliance génère quelque 1,4 milliard de synergies annuelles. A la Bourse de Paris, l'action Lafarge gagnait près de 3% à 53,81 euros à 09h30 tandis qu'au même moment, à Zurich, le titre Holcim avançait de 1,69% à 66,20 francs suisses. Le communiqué: http://bit.ly/1DoEPsr (Matthieu Protard et Andrew Callus, édité par Benjamin Mallet)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant