Lafarge allège la pression financière

le
0
Le cimentier français cède à un bon prix une partie de ses activités plâtres. Il va toucher 850 millions d'euros et conserver une participation de 20% dans la nouvelle entité.

Le 14 juillet n'a pas été chômé chez Lafarge. Le géant français du ciment a en effet bouclé la cession, depuis longtemps attendue, d'une partie de sa branche plâtre. L'opération porte sur les actifs situés en Europe et en Amérique du Sud. L'an dernier, ils avaient enregistré 895 millions d'euros de chiffre d'affaires pour 115 millions d'excédent brut d'exploitation. L'acquéreur est une société belge, Etex, qui va ainsi augmenter son chiffre d'affaires de près de 50%.

Financièrement, le groupe français réalise une bonne opération. Il va toucher 850 millions d'euros et conserver une participation de 20 % dans la nouvelle entité qui combinera les activités plâtres des deux groupes. Lafarge aura la possibilité de vendre cette participation à Etex d'ici cinq ans.

Montant des cessions prévues dépassé

Cette cession ne constitue pas une surprise. Malgré sa position de numéro trois mondial dans les plâtres, Lafarge ne considéraient plus ce secteur comme straté

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant