Lafarge accusé par Le Monde d'arrangements avec l'EI en Syrie

le
7
LE MONDE ACCUSE LAFARGE D'AVOIR PAYÉ DES TAXES À L'EI EN 2013 ET 2014
LE MONDE ACCUSE LAFARGE D'AVOIR PAYÉ DES TAXES À L'EI EN 2013 ET 2014

PARIS (Reuters) - Une cimenterie du groupe français Lafarge située à Jalabiya, dans le nord de la Syrie, a payé des taxes à l'organisation Etat islamique en 2013 et 2014 pour continuer à fonctionner pendant la guerre, affirme mardi le quotidien Le Monde.

"Des courriels envoyés par la direction de Lafarge en Syrie, publiés en partie par le site syrien proche de l’opposition Zaman Al-Wasl et que Le Monde a pu consulter, révèlent les arrangements de Lafarge avec le groupe djihadiste pour pouvoir poursuivre la production jusqu’au 19 septembre 2014, date à laquelle l’EI s’empare du site et Lafarge annonce l’arrêt de toute activité", écrit le journal.

Selon Le Monde, la société s'est efforcée d'assurer l'accès à l'usine des employés et des matières premières en recourant à des intermédiaires locaux et la direction de Lafarge à Paris était au courant de la situation.

"Lafarge passait par des intermédiaires et des négociants qui commercialisaient le pétrole raffiné par l’EI, contre le paiement d’une licence et le versement de taxes", écrit Le Monde.

Le journal fait notamment état d'un laissez-passer estampillé du tampon de l’EI, daté du 11 septembre 2014, pour permettre la libre circulation des matériaux et d'un courriel du 9 septembre 2014 concernant les approvisionnements.

Lafarge a fusionné l'an dernier avec son concurrent suisse Holcim pour donner naissance au premier groupe cimentier mondial LafargeHolcim.

Interrogé par Reuters sur l'article du Monde, le groupe LafargeHolcim n'a pas souhaité faire de commentaire dans l'immédiat.

(Dominique Rodriguez, édité par Marc Joanny)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ericlyon il y a 10 mois

    Le Monde s'est fait une spécialité d'accuser un peu tout le monde et beaucoup de leurs accusations nuisent à la France et certaines font "plouf" sans excuse du journal !

  • gomeelie il y a 10 mois

    Il y certainement d'autres entreprise impliqué , Lafarge ne doit pas être la seule

  • cidem il y a 10 mois

    Daesh rackette toute les entreprises et ils titrent "arrangement avec Daesh". Si demain des journalistes Du Monde sont kidnappés, j’espère que LeMonde ne fera pas "d"arrangement" avec Daesh et laissera ses salariés dans la mouise.

  • cidem il y a 10 mois

    Il auraient fallut que les salariés de Lafarge affronte à coup de pelle et truelle les malades de Daesh. Ou mieux, se faire egorger pour que le Monde puisse s'indigner et faire de belle page. Les donneurs de leçon des beaux quartier parisien...

  • cidem il y a 10 mois

    Les même qui sont aller mettre le souk là bas (le monde) donne des leçon de bonne conduite

  • bern1616 il y a 10 mois

    oiu très grave normal "qu'il n'ai pas souhaité faire de commentaires"mais on en revient toujours au même le fric lfric toujours et encore comme nos peignes C de politicards,de syndicalistes etc etc

  • M4139932 il y a 10 mois

    Si l'information est juste c'est vraiment grave.