Lafarge a fait évacuer sa cimenterie en Syrie

le
0

PARIS, 25 septembre (Reuters) - Le cimentier français Lafarge LAFP.PA a évacué le personnel de son usine en Syrie et mis le site à l'arrêt jusqu'à nouvel ordre pour des raisons de sécurité, a déclaré jeudi une porte-parole du groupe. Une centaine de personnes ont été évacuées depuis le 18 septembre. Les opérations y sont suspendues "tant que la sécurité ne peut pas être assurée", a dit la porte-parole. La cimenterie se situe à 160 km au nord-est d'Alep, non loin de la frontière turque, une zone où sont actifs les djihadistes de l'Etat islamique et où les Occidentaux comme le régime syrien ont effectué des frappes visant les islamistes. Alep, grande ville du nord du pays, est l'un des principaux fronts de la guerre qui oppose les forces du président syrien Bachar al Assad et les rebelles depuis trois ans et demi, et a vu affluer les djihadistes qui se sont immiscés dans le conflit. Lafarge emploie environ 250 personnes en Syrie, la majorité dans son usine, qui a une capacité annuelle de production de 2,6 millions de tonnes de ciment, et les autres dans des bureaux à Damas, la capitale. (Natalie Huet, avec Gregory Blachier, édité par Jean-Michel Bélot)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant