Lady Diana : le retour de la théorie du complot

le
0
Pendant près d'une décennie, le milliardaire égyptien Mohamed al-Fayed a soutenu que Diana Spencer et son fils Dodi ont été les victimes d'un assassinat commandité par la famille royale.

C'est le dernier rebondissement d'une longue saga. Seize ans après la mort de la princesse Diana, la thèse de l'assassinat ressurgit dans la bouche d'un ancien soldat des forces spéciales britanniques. L'hypothèse d'un meurtre existe de longue date. Son principal partisan n'est autre que le père d'une des victimes, Mohamed al-Fayed. Le milliardaire égyptien ne s'est jamais satisfait de la version officielle. L'enquête française, refermée en 2002, avait conclu à une mort accidentelle. Le conducteur de la voiture, Henri Paul, conduisait trop vite et sous l'emprise de l'alcool. Les paparazzis inculpés ont eux bénéficié d'un non-lieu.

Dès 1998, Mohamed al-Fayed clame que Diana Spencer et son amant Dodi ont été assassinés par les services secrets britanniques. Le commanditai...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant