Lâché par un sponsor, Cannondale-Drapac libère ses coureurs

le , mis à jour à 14:15
0
Lâché par un sponsor, Cannondale-Drapac libère ses coureurs
Lâché par un sponsor, Cannondale-Drapac libère ses coureurs

La formation Cannondale-Drapac a annoncé samedi avoir libéré l'ensemble de ses coureurs et de son staff, ayant été lâché par un sponsor pour 2018. Pierre Rolland et Rigoberto Uran se retrouvent donc sans équipe.

Lâchée par un potentiel sponsor pour la saison 2018, la formation Cannondale-Drapac est dans de sales draps financièrement. En attendant, l'équipe n'est pas en mesure de continuer en World Tour et a été contrainte de libérer l'ensemble de son staff et de ses coureurs, comme indiqué samedi dans un communiqué. « La direction a reçu des nouvelles décourageantes à propos d'un nouveau partenaire qui était supposé nous rejoindre en 2018. Sans l'aide de ce partenaire, nous ne pouvons pas garantir notre sécurité financière et par conséquence notre participation au WorldTour 2017 (...) Nous espérons que cette situation va se résoudre dans les prochains jours (...) Mais sans cette garantie, tout le personnel a été libéré de toutes obligations contractuelles. Tous les contrats de 2018 seront honorés si notre avenir est sécurisé », a écrit la formation, qui a lancé une campagne de Crowdfunding (financement participatif).

Uran et Rolland sont libres comme l'air

Cette situation signifie donc que pour le moment, Rigoberto Uran et Pierre Rolland sont libres. Le Colombien, deuxième du Tour de France, avait prolongé son contrat de trois ans le 14 août dernier. Quant au Français, il a décliné plusieurs offres plus tôt dans la saison, et n'a pas caché son mécontentement sur sa page Facebook...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant