Lacazette préserve l'invincibilité du Parc OL

le
0
Lacazette préserve l'invincibilité du Parc OL
Lacazette préserve l'invincibilité du Parc OL

Dans un match aux multiples rebondissements, Lyon et Nice se quittent sur un match nul, sous une pluie de papiers. Mais au vu des circonstances, dans les têtes, ce sont les Lyonnais qui ressortent vainqueurs.

Olympique Lyonnais 1-1 OGC Nice

Buts : Lacazette (82e) pour Lyon .. Germain (17e) pour Nice

Alexandre Lacazette est en transe. Il hurle devant ses supporters, chahuté chaleureusement par ses coéquipiers. On joue la 82e minute, et l'attaquant lyonnais vient d'inscrire son 17e but de la saison. A coup sûr, l'un des plus forts en émotion cette saison. Sur un coup franc tiré sur la barre par Mathieu Valbuena, il était là pour la mettre au fond, tel un pur numéro neuf. Il faut dire que l'OL revient de très, très loin. Menés depuis le quart d'heure de jeu, réduits à dix depuis à la demi-heure, les Lyonnais ont d'abord mis leurs supporters dans une rage folle. A tel point que les détritus jetés sur la pelouse ont interrompu le match pendant quinze minutes en cumulé. Et c'est justement après cette deuxième coupure fatale pour le mental niçois, que Lacazette a prouvé sa force de caractère. Grâce à son attaquant "qui fait une mauvaise saison", l'OL est parvenu à sauver les meubles dans un match complètement fou. Comme dirait Francky, c'est bon pour le moral.

Germain score, Cornet sort


L'entame de match est pleine de promesses. Devant les 56 000 spectateurs du Parc OL, les deux équipes montrent leur plus beau visage en alternant des phases de possessions plaisantes. Les redoublements de passes niçois font face aux projections rapides des Lyonnais. Au bout de dix minutes, c'est finalement Nice qui prend le dessus et qui remporte la bataille du milieu. Et il ne faut pas longtemps pour que cette domination ne se concrétise. A cause d'un alignement dégueulasse de Henri Bedimo, Valère Germain se retrouve seul face à Anthony Lopes sur une ouverture d'Alassane Pléa. Il n'a plus qu'à l'effleurer pour l'envoyer au fond. 1-0 pour Nice. Mais même si ce but est très important, c'est loin d'être le tournant du match.

Pourquoi Ben Arfa doit aller à l'Euro ?
Dix minutes plus tard, Maxwell Cornet ne se contrôle pas et envoie ses deux genoux dans le thorax du gardien niçois. L'expulsion est inévitable. Les rouleaux de PQ et…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant