Lacazette lance la course des buteurs

le
0
Lacazette lance la course des buteurs
Lacazette lance la course des buteurs

Dans « Lacazette », il y a presque toutes les lettres de « Zlatan ». En battant presque à lui seul Nancy (3-0) grâce à son triplé, son quatrième en Ligue 1, Alexandre Lacazette a parfaitement lancé sa saison et celle de Lyon. Et apporté un début de réponse à ceux qui s'inquiètent de la qualité du spectacle en L 1 après le départ du géant suédois. Le Lyonnais a même fait mieux qu'Ibrahimovic lors d'une ouverture de championnat. Car, avant lui, cela faisait neuf ans qu'un joueur n'avait pas commencé une saison en France par un coup du chapeau (le Valenciennois Johan Audel en 2007 contre Toulouse).

Lacazette prend évidemment la tête du classement des buteurs. « C'est une très bonne nouvelle pour le championnat, note Elie Baup, qui a commenté la rencontre pour BeIN Sports. On voit des buteurs et plein de buts. Samedi, on a eu quatre doublés grâce à Erding (Metz), Lopes (Lille), Moukandjo (Lorient) et Santini (Caen). C'est mieux d'avoir un paquet de 3-2 que d'aligner les 1-0 ! »

Concernant Lacazette, Baup l'imagine en favori pour le classement final des buteurs. « Même si Nancy a touché du doigt l'exigence de la L 1 et s'est montré souvent naïf en défense, il fallait marquer ces trois buts. Lacazette sent les espaces et devine la position du gardien. On se demandait s'il était en pleine forme et comment il se sentirait sur le terrain synthétique de Nancy. Sa réponse est parfaite. Il va vraiment être intéressant dans l'animation offensive de Lyon. Pour la Ligue 1, c'est bien de posséder des attaquants de ce calibre. »

Cette semaine, les dirigeants lyonnais ont prévu de rencontrer les représentants de l'attaquant, lié jusqu'en 2019, pour évoquer une possible prolongation. Histoire de sécuriser un joueur notamment visé par le PSG et Arsenal en début d'été. Hier, les supporteurs d'Arsenal, battu par Liverpool (3-4), se sont déchaînés sur les réseaux sociaux pour supplier leurs dirigeants de tout faire ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant