Lacazette : des sifflets et un malaise

le
0

L'attaquant de l'Olympique lyonnais est sorti sous les huées d'une partie du public du Stade de Gerland, samedi face à Rennes (1-2). Symbole d'un début de saison plus que compliqué pour l'attaquant international.

Il faut remonter au 29 mars dernier pour trouver pareille image. Alexandre Lacazette, conspué par " son " public. Ce soir-là, l'attaquant lyonnais porte la tunique de l'équipe de France face au Danemark (2-0) dans l'antre de Geoffroy-Guichard, fief de l'AS Saint-Étienne, le rival historique de l'OL. Titularisé par Didier Deschamps, le buteur rhodanien est chahuté sur chacune de ses prises de balles par un public stéphanois qui réserve un accueil bien particulier à l'égard des Lyonnais d'origine ou d'adoption (Fekir, Benzema et Jallet essuient les mêmes sifflets). Bien décidé à ne pas se laisser faire, celui qui est alors meilleur buteur de Ligue 1 répond de la plus belle des manières en ouvrant le score à la vingtième minute d'une puissante reprise du pied droit. Jean-Michel Aulas glousse sur Twitter et en profite pour glisser un taquet de plus à ses meilleurs ennemis ligériens : " J'espère que les supporters stéphanois qui sifflent Alex ne vont pas revendiquer leur effet sur le but d'Alexandre pur talent lyonnais. " Samedi contre Rennes (1-2), le président de l'OL devait rire jaune. Lui qui a récemment réussi à prolonger le contrat de son attaquant vedette de 24 ans jusqu'en 2019, voyait un Alexandre Lacazette remplacé à l'heure de jeu, quittant la pelouse tête basse, sous les huées d'une bruyante partie du public du stade de Gerland. Des sifflets discutables qui ont provoqué de vives réactions entre Rhône et Saône, mais qui restent loin d'être incompréhensibles.

L'imbroglio autour de la prolongation


Plus que les rumeurs Nkoulou, Belhanda, Darder, les départs de Clinton N'Jie et Farès Bahlouli ou les arrivées de Mathieu Valbuena et Mapou Yanga-Mbiwa, le mercato estival de l'Olympique lyonnais restera grandement marqué par le feuilleton Alexandre Lacazette. L'attaquant formé au club, courtisé notamment par le Paris Saint-Germain, Liverpool ou d'autres grandes écuries anglaises, aura mis près de trois mois avant de décider de prolonger son bail d'une année supplémentaire dans la capitale des Gaules. Un feuilleton définitivement clos le 8 août dernier dans les locaux d'OLTV, lors de l'annonce officielle d'un accord entre les deux parties où l'on retrouvait un Lacazette tout sourire posant aux côtés de Jean-Michel Aulas, Bernard Lacombe et Hubert Fournier. Une prolongation accueillie comme une forme de soulagement pour l'entraîneur lyonnais qui n'avait pas hésité à vivement recadrer son…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant