Lab Google : Filippetti boycotte l'inauguration, Pellerin à la rescousse

le
1
Lab Google : Filippetti boycotte l'inauguration, Pellerin à la rescousse
Lab Google : Filippetti boycotte l'inauguration, Pellerin à la rescousse

Elle était officiellement annoncée, mais il faudra finalement faire sans elle. Aurélie Filippetti a annulé sa venue à l'inauguration du Lab de l'Institut culturel de Google, ce mardi à Paris. «Malgré la qualité du projet de l'Institut culturel de Google, la ministre de la Culture ne souhaite pas servir de caution», a fait savoir son cabinet.

L'Elysée et Matignon ont donc demandé à Fleur Pellerin, ministre déléguée à l'Economie numérique, de remplacer la ministre de la Culture pour assister à l'événement. «La présence d'un membre du gouvernement à cette inauguration ne retire rien aux divergences importantes sur différents dossiers entre la France et Google, constatées par la ministre de la Culture», a ajouté cette source.

«Nous n'avons pas assez d'assurances à ce stade sur un certain nombre de sujets», expliquent les équipes de la rue de Valois. Aurélie Filippetti attend notamment que «Google s'engage plus résolument sur un certain nombre de sujets, comme la fiscalité et la protection des données personnelles». Elle veut également veiller à «l'équilibre» des contrats entre les établissements publics culturels et le géant américain.

Google «extrêmement déçu»

Google s'est dit «extrêmement déçu» ce mardi matin, un porte-parole précisant qu'«Aurélie Filippetti s'était engagée à venir encore hier soir, mais nous continuons à avancer». L'Adami, société qui représente les artistes interprètes, a au contraire salué dans un communiqué «la décision courageuse» de la ministre de la Culture.

Google lance mardi le Lab, un espace physique destiné à faire se rencontrer les acteurs de la culture du monde entier et ses ingénieurs au sein de son Institut culturel basé à Paris. Deux ans et demi après la création de cet institut, jusqu'alors plateforme internet uniquement, un espace de 340 m2 a été installé dans les anciennes écuries de l'hôtel particulier qui accueille Google ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7403983 le mardi 10 déc 2013 à 17:44

    Cela intéresse qui ???