La zone euro sur la voie d'une reprise lente, selon Draghi

le
1

PARIS (Reuters) - L'économie de la zone euro reste sur la voie d'une reprise lente, a déclaré mercredi le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, tout en réaffirmant l'engagement de la BCE à maintenir des taux directeurs bas pour une période prolongée.

"La croissance du PIB réel a été positive au deuxième trimestre après six trimestres de croissance négative de la production et les indicateurs de confiance jusqu'en septembre confirment l'attente d'une amélioration progressive de l'activité économique par rapport à ses points bas", a-t-il dit lors d'une conférence de presse à Paris à l'issue de la réunion mensuelle de la BCE, qui a maintenu ses taux inchangés.

Il a par la suite jugé la reprise "faible, fragile et inégale".

La BCE a commencé en juillet à pratiquer une "communication avancée" en s'engageant à maintenir ses taux à leur niveau actuel ou plus bas pendant une période prolongée, afin de faire retomber la pression sur les taux du marché monétaire à la suite de l'annonce par la Réserve fédérale américaine de son projet de ralentir progressivement le rythme de ses rachats d'actifs.

Mario Draghi a réaffirmé cette position dans les mêmes termes mercredi.

L'inflation en zone euro a ralenti à 1,1% au mois de septembre, a rapporté lundi Eurostat, le bureau des statistiques de la Commission européenne. L'objectif de la BCE est d'une inflation juste en-dessous de 2%.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • axel1239 le mercredi 2 oct 2013 à 15:58

    Monsieur Draghi : en français une "croissance négative" n'existe pas, on appelle ça une récession même si le mot vous déplaît.