La zone euro sous surveillance négative

le
0
Les 17 pays membres, y compris les 6 pays les mieux notés - AAA - comme la France ou l'Allemagne, sont concernés. Standard & Poor's invite la BCE à agir pour défendre l'euro.

Estonie, Autriche, Luxembourg, Allemagne, Slovaquie, France… La liste égrenée pays après pays dès 22 h 30 lundi soir aurait pu ressembler au concours de l'Eurovision. Elle est malheureusement beaucoup plus sérieuse: l'agence de notation Standard & Poor's a mis lundi sous surveillance négative la notation de 15 États de la zone euro auxquels s'ajoutent celles de Chypre et de la Grèce, déjà dans cette position.

En d'autres termes, l'ensemble de la zone est désormais sous surveillance négative y compris - et c'est la principale surprise de la soirée - les 6 pays les mieux notés (AAA), parmi lesquels l'Allemagne et la France.

Dans un communiqué publié après la clôture de la Bourse de New York, Standard & Poor's invoque «un stress systémique dans la zone qui s'est aggravé au cours des dernières semaines et met désormais la pression sur l'ensemble de l'euro».

Tour à tour, elle s'inquiète de l'accroissement des primes de march

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant