La zone euro retombe en déflation en février

le
0
    BRUXELLES, 29 février (Reuters) - L'inflation dans la zone 
euro a baissé plus fortement que prévu en février, passant en 
territoire négatif, montre lundi la première estimation 
d'Eurostat, qui devrait renforcer la pression en faveur d'un 
nouvel assouplissement de la politique monétaire de la Banque 
centrale européenne (BCE) la semaine prochaine.  
    L'agence de statistique européenne précise que les prix à la 
consommation dans les 19 pays de la zone ont baissé de 0,2% en 
rythme annuel, après avoir progressé de 0,3% en janvier.     
    Il s'agit de la première inflation négative depuis le mois 
de septembre, lorsque le taux était tombé à -0,1%.  
    Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en 
moyenne un taux d'inflation à zéro sur un an pour ce mois-ci. 
    L'inflation hors énergie et produits alimentaires frais, un 
indicateur suivi de près par la BCE, a également baissé plus 
rapidement que prévu, à +0,8% après +1,0% en janvier. Le 
consensus Reuters prévoyait un taux de +0,9%. 
    Les prix de l'énergie ont diminué de 8,0% sur un an en 
février, leur plus net repli depuis le mois d'octobre, nettement 
supérieur à la baisse de 5,4% enregistrée au mois de janvier.    
    Les prix des produits alimentaires, de l'alcool et du tabac 
ont augmenté de 0,7% après 1,0% en janvier.   
    Les estimations rapides d'Eurostat n'incluent pas de calculs 
de l'inflation d'un mois sur l'autre. 
    La BCE a pour objectif à moyen terme un taux d'inflation 
inférieur à mais proche de 2%.  
 
 (Francesco Guarascio, Juliette Rouillon pour le service 
français, édité par Véronique Tison) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant