La zone euro doit aller vers plus d'integration, dit Olli Rehn

le
0

WASHINGTON (Reuters) - Les dirigeants europeens ne laisseront pas se produire un defaut incontrole ou une sortie de la Grece de la zone euro, a declare jeudi le commissaire europeen aux Affaires economiques et monetaires Olli Rehn.

Le commissaire n'a toutefois pas explicitement exclu le scenario d'un defaut de la Grece.

"Un defaut incontrole ou une sortie de la Grece de la zone euro provoqueraient d'enormes degats economiques et sociaux, non seulement en Grece mais dans l'ensemble de l'Union europeenne."

Il a egalement invite les pays europeens a travailler a davantage d'integration dans des domaines de souverainete, ce qui pourrait notamment se traduire par l'emission d'obligations communes.

"Les membres de la zone euro doivent aller vers davantage d'integration souveraine sur le plan economique afin d'eviter de mettre en oeuvre des politiques prejudiciables aux autres Etats membres et d'assurer une stabilite financiere."

"Un renforcement reussi de l'union economique et monetaire pourrait egalement rendre plus realiste d'envisager un type d'obligations communes", a-t-il ajoute.

Jan Strupczewski a Washington et Luke Baker a Bruxelles, Catherine Monin pour le service francais, edite par Jean-Michel Belot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant