La zone euro a pris le bon tournant, estime Olli Rehn

le
2
LA POLITIQUE ÉCONOMIQUE DE LA ZONE EURO ÉVOLUE POSITIVEMENT SELON OLLI REHN
LA POLITIQUE ÉCONOMIQUE DE LA ZONE EURO ÉVOLUE POSITIVEMENT SELON OLLI REHN

BERLIN (Reuters) - La zone euro a pris un tournant décisif et est en train de passer de la gestion de crise à une politique axée sur les réformes structurelles et l'amélioration de la compétitivité, estime le commissaire européen aux Affaires monétaires, cité jeudi par le Financial Times Deutschland.

"Le dernier temps fort de la crise s'est déroulé en juin au moment de l'élection en Grèce. La tendance s'est désormais inversée", a déclaré Olli Rehn au journal allemand.

Il cite en exemple les politiques d'austérité adoptées par la plupart des pays de la zone euro pour réduire leurs déficits budgétaires, ainsi que l'intervention décisive des gouvernements et de la Banque centrale européenne (BCE) cet été pour stabiliser les marchés.

Le commissaire européen se dit prêt à tolérer qu'un pays dépasse légèrement son objectif de déficit budgétaire pour peu que celui-ci ait rétabli sa crédibilité en entamant des réformes structurelles.

Il adresse sur ce plan un encouragement à la France, qui a répété sa détermination à réduire son déficit à 3% du produit intérieur brut en 2013.

"L'approche structurelle correspond à nos recommandations", explique Olli Rehn, assurant que Bruxelles pourrait faire preuve de flexibilité si Paris manquait finalement son objectif tout en ayant engagé des réformes suffisantes pour y parvenir.

Madeline Chambers, Tangi Salaün pour le service français, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7210200 le jeudi 6 déc 2012 à 11:25

    c sûr le chômage c un sacré tournant

  • NORDGHAZ le jeudi 6 déc 2012 à 11:20

    belle manip, et les marches financiers vont ils suivre car 2013 promet fermeture des boites, explosion du chomage, encore + de jeunes sur le marché du travail et + retraités à venir avec des recettes fiscales et charges sociales en grosse baisse... ce sera surement plus que 0,1 de plus saurons nous aussi bons menteurs que les us japon chine

Partenaires Taux