La zone de recherche du MH370 pourrait être étendue

le
0

SYDNEY, 16 avril (Reuters) - Les gouvernements australien, chinois et malaisien ont annoncé jeudi qu'ils allaient étendre la zone de recherche de l'épave du vol MH370 de la Malaysia Airlines de 60.000 kilomètres carrés si elle n'est pas retrouvée dans la zone actuelle de recherche. Les recherches de l'avion, qui a disparu l'année dernière, pourraient durer une année supplémentaire, ont dit des responsables lors d'une réunion à Kuala Lumpur. Le Boeing 777, qui avait décollé de Kuala Lumpur pour Pékin, a disparu le 8 mars 2014 des écrans radar après avoir inexplicablement dévié de plusieurs milliers de milles nautiques de sa trajectoire. Aucune trace de l'appareil ni des 239 personnes, pour la plupart de nationalité chinoise, qui se trouvaient à bord n'a été retrouvée malgré des mois de recherches. Les enquêteurs pensent que le Boeing a volé pendant des milliers de milles avant de s'écraser dans l'océan au large de l'Australie. Jusqu'ici, les recherches menées dans une zone de 60.000 km2 à l'ouest de la ville australienne de Perth n'ont rien donné. "Si l'appareil n'est pas retrouvé dans la zone actuelle de recherche, les ministres sont d'accord pour étendre la zone de recherche de 60.000 km2 pour la porter à 120.000 km2 et couvrir ainsi l'intégralité de la zone identifiée par les experts", disent les ministres dans un communiqué commun. "Les ministres reconnaissent qu'il pourrait falloir jusqu'à un an pour fouiller la nouvelle zone de recherche en raison des conditions climatiques difficiles qui s'annoncent pour l'hiver prochain." (Matt Siegel,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant