La vraie-fausse baisse des dépenses de l'Etat

le
9
La vraie-fausse baisse des dépenses de l'Etat
La vraie-fausse baisse des dépenses de l'Etat

Le gouvernement a promis 75 Mds? d'économies sur l'ensemble du quinquennat. Avec trois objectifs : réduire les déficits, baisser les charges des entreprises et, à terme, baisser les impôts? Pourra-t-il vraiment tenir son pari ? Premier test grandeur nature avant-hier soir pour l'exécutif. Alors que le gouvernement avait promis 10 Mds? de baisse de dépenses de l'Etat en 2013, les chiffres de l'« exécution budgétaire » de l'Etat de l'année dernière sont tombés. Plus question ici de promesses ou de prévisions. Mais des faits, chiffrés. Ces données ? quasi définitives ? indiquent ce que les ministères ont réellement collecté et dépensé.

Pour Pierre Moscovici et Bernard Cazeneuve, cela ne fait pas de doute : « Les dépenses de l'Etat ont été strictement maîtrisées. » L'Etat a dépensé 368,1 Mds? l'année dernière, soit « 3,4 Mds? de moins par rapport à l'autorisation donnée en loi de finance initiale ». Pas faux. Mais le ministère de l'Economie joue sur les mots.

Il compare ici ce que les ministères ont réellement déboursé avec ce que les parlementaires l'ont autorisé à dépenser. Bref, le réel avec sa prévision. Le hic, c'est que si l'on compare avec ce qui a été dépensé en 2012, la situation est moins flatteuse : une hausse de 1,3 Md?. Mais où sont donc passées les 10 Mds? d'économies promises?

Elles y sont. Si l'on compte comme Bercy? Pour le ministère, les économies ne se comptabilisent pas par rapport à ce que l'on a dépensé l'année précédente, mais par rapport à ce que l'on aurait pu dépenser! Effet de l'inflation, du vieillissement des fonctionnaires? En 2013, les dépenses auraient dû « naturellement » progresser de 9 Mds?. Si ces milliards en plus ne sont pas là, c'est qu'on les a économisés. Comme le signalait une petite phrase, discrètement glissée dans le projet de loi de finance 2013 : « Les économies ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 445566ZM le vendredi 24 jan 2014 à 14:07

    Pourquoi les journalistes n'indiquent pas clairement les chiffres ? En 2013 le déficit est de 75 milliards. Le budget 2014 prévoit officiellement un déficit de 82 milliards. Où sont les économies ? Le bus va dans le mur en accélerant.

  • yaac le lundi 20 jan 2014 à 18:30

    jusqu'à quand vont-ils continuer à mentir aux français. Cela devient insupportable de jouer au chat et à la souris de cette façon . Ca va finir par leur péter à la figure

  • MIKE3000 le dimanche 19 jan 2014 à 15:51

    voilà un bon journaliste qui souléve les vrais problémes!: http://www.lepoint.fr/invites-du-point/francois-kersaudy/francois-kersaudy-la-derniere-entourloupe-de-francois-hollande-18-01-2014-1781726_1931.php

  • b.renie le dimanche 19 jan 2014 à 05:42

    On retrouve le titre d'un éditorial de François MAURIAC dans le FIGARO des années 60 temps de la SFIO de Guy MOLLET : LE MENSONGE DES MOTS ; Les socialistes ne changent pas.Mais attention la réalité est têtue et si les dépenses de l'Etat ne baissent pas, les impôts ni le taux de chômage ni le déficit des comptes de la nation ne pourront baisser. Alors l'appréciation négative portée sur la France par l'Hebdo américain qui a soulevé l'ire des socialistes est justifiée.

  • pichou59 le samedi 18 jan 2014 à 20:36

    pires que les NULS..............

  • M8252219 le samedi 18 jan 2014 à 18:53

    la seule réalité c'est: enfumage et contorsion linguistique.cela s'appelle aussi noyer le poisson.

  • M4328752 le samedi 18 jan 2014 à 17:56

    Bientôt 2017, la porte se rapproche voire pourquoi pas bien avant......

  • T20 le samedi 18 jan 2014 à 16:58

    Paroles, paroles, paro-oles! (Dalida) - et une vidéo qui tombe à pic: - http://www.youtube.com/watch?v=b6pIJyfpDZo

  • noterb1 le samedi 18 jan 2014 à 15:50

    l'économie vue par les experts officiels : il faut freiner les dépenses de l'état pour faire baisser la dette ! OK !!! les mêmes experts : les USA se portent mieux ... en laissant filer la dette à un niveau jamais vu . Conclusion : l'économie est tout sauf une science mais un discours à géométrie variable .