La volte-face du gouvernement exaspère les concurrents des taxis

le
0
Les patrons de sociétés de véhicules de tourisme avec chauffeur ne digèrent pas le revirement du gouvernement, qui les oblige à respecter un délai de 15 minutes entre la réservation et la prise en charge d'un client.

Demi-tour à 180 degrés! Après avoir compris qu'il suffirait d'un abonnement pour qu'un client soit chargé sans délais, les concurrents des taxis, les véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC), ont déchanté. Finalement, à compter du 1er janvier, les VTC devront respecter un délai de 15 minutes entre la réservation préalable et la prise en charge. Abonnement ou pas.

C'est une grosse déception pour les VTC qui voient dans ce changement de cap gouvernemental la puissance du lobby des taxis. «Nous sommes très étonnés d'une telle volte-face en moins de deux jours», explique Benjamin Cardoso, président de la fédération française du transport de personnes sur réservation (FFTPR), et également responsable de la société Lecab. «Nous sommes vraiment t...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant